Actualités

– En Bref – Exceptionnelle découverte d’un dessin inédit de Léonard de Vinci en France !

C’est une découverte incroyable que nous a annoncé la maison de ventes Tajan le lundi 12 décembre 2016. L’étude a retrouvé une œuvre sur papier à la plume et encre brune représentant le martyre de Saint-Sébastien, de la main de Léonard de Vinci.

blog.phpLéonard de Vinci (1452 – 1519)
Etude pour le martyre de Saint Sébastien
Image : Tajan

L’incroyable histoire de cette découverte nous est racontée par le New York Times. Un médecin français à la retraite se rend, en mars 2016, chez Tajan pour faire estimer quatorze dessins anciens hérités de son père. L’œil du directeur du département des Tableaux anciens, Thadée Prate, est attiré par cette esquisse qu’il reconnaît être de la main du maître de la Renaissance italienne Léonard de Vinci. Le cabinet d’expert en dessin ancien de Bayser est appelé pour authentifier l’œuvre et reconnaît, au dos de l’esquisse, des annotations à la main en miroir « caractéristiques de Léonard de Vinci ». De plus le dessin est l’œuvre d’un gaucher, comme l’était de Vinci.

2Léonard de Vinci (1452 – 1519)
Verso de l’esquisse avec annotation à la main en miroir
Image : Tajan

La maison de ventes demande également l’expertise de Carmen C. Bambach, conservatrice du département des dessins et estampes au Metropolitan Museum of Art et spécialiste de Léonard de Vinci. L’authenticité de l’œuvre saute aux yeux de l’experte comme elle en témoigne dans le New York Times : « Cette attribution est complètement incontestable. Ce que nous avons ici, c’est une affaire vite résolue. C’est une découverte excitante. »

Ce dessin est mentionné dans le Codex Atlanticus de l’artiste qui évoque « 8 sa(n) Bastiani » mais dont seuls deux d’entre eux étaient retrouvés. Cette esquisse, datée des années 1482-1485 par Carmen C Bambach, est estimée à 15 millions d’euros. L’œuvre pourrait être classée « Trésor National » par l’Etat ce qui laisserait 30 mois à la France pour se porter acquéreur de cette œuvre.

Alice P.