Actualités

David Nordmann : Commissaire-priseur

Nordman_  007 cpr

L’Art et vous…

L’objet d’Art qui vous a marqué enfant ?
Mon grand-père, bibliophile, possédait une loupe par Lucien Gaillard dont le manche prenait la forme d’un scarabée. Sur l’une des pattes, on pouvait voir la signature. Je l’ai cherchée pendant des heures avant de la trouver !

Votre période préférée de l’Histoire ?
Je suis fasciné par les périodes clés de l’histoire de l’art. Pendant quelques années ou même quelques mois, une génération d’artistes est touchée par la grâce. Les nabis, à la fin du XIXe s ou les abstraits des années 54 à 58. Une période d’enthousiasme et de grande fécondité qui aboutit à des chefs d’œuvre pour la plupart des artistes de la même génération.

Votre musée fétiche ?
Drouot, bien entendu, avec son musée permanent dans tous les domaines de la curiosité, où il est permis de toucher, de soulever, de démonter et d’être au plus près des expressions du génie créatif des artistes. Quelle frustration, en comparaison, la visite de musées où barrières et vitrines nous séparent des objets exposés !

Une expo marquante ?
La dernière exposition Poliakoff, au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Epoustouflante de talent et de simplicité. Poliakoff, peut-être le plus formidable artiste de la scène abstraite parisienne des années 50, qui aura attendu 54 ans pour exposer et exister en tant qu’artiste !

Le jour où vous vous êtres dit: « Je serai Commissaire Priseur » ?
A l’arrière de l’autobus 91, avec mon ami Wilfrid Goolen, aujourd’hui commissaire-priseur à Aurillac, qui m’a parlé de ce métier et m’a donné envie de le suivre dans cette aventure.

Une vente mémorable ?
La vente Prévert, bien entendu, avec entre les mains les manuscrits des « Feuilles mortes » et de « Quai des Brumes ». Ca n’arrive pas tous les jours…

Votre plus belle découverte ?
Une chaise Guimard, identifiée par notre expert comme étant l’une des chaises de l’exposition Universelle de 1900 pour les Parfumeries Millot. Après l’avoir vendue un prix record, le vendeur m’a avoué que « s’il avait su, il n’aurait pas jeté l’autre ».

Le Numérique et vous…

Nordman_  004 pcrMails ou lettres manuscrites ?
Emails, hélas !

Smartphone ou téléphone fixe ?
Inimaginable ce que le Smartphone a pu bouleverser nos habitudes ! Photographies, lampe de poche, plans, accès internet ; emails…il manque encore les applications « loupe », « balance », « testeur de métaux » et d’autres qui feront peut-être leur apparition un jour…

Tablette graphique ou carnet moleskine ?
Cela fait maintenant 10 ans que tous mes inventaires sont informatisés, alors le carnet moleskine, j’en suis très loin à présent !!

Le premier site que vous consultez le matin ?
Celui qui ferait un bon café bien chaud…

Le dernier sur lequel vous surfez le soir ?
Celui sur lequel je surprends mes filles en rentrant chez moi…

Un site Internet incontournable ?
Le vôtre, bien entendu, mais le nôtre n’est pas mal non plus…

Catalogue papier ou numérique ?
Papier par goût, numérique par nécessité

Auction.fr et vous ?
Peut-être l’un des premiers clients ?

Ader
3, rue Favart
75002 Paris
Téléphone : 01 53 40 77 10
Fax : 01 53 40 77 20
http://www.ader.auction.fr/