Actualités

Nathalie Vermot, une jeune commissaire-priseur fonde sa Maison de ventes

Nathalie_Vermot_Largeur600Pouvez-vous vous présenter ?
J’ai 35 ans et je suis commissaire-priseur depuis 8 ans après avoir fait des études d’Histoire de l’Art à la Sorbonne, ainsi que l’Ecole du Louvre en parallèle.
J’ai également une Maîtrise de Droit.

Etait-ce donc une évidence de devenir commissaire-priseur ?
J’ai décidé de devenir commissaire-priseur très tôt, lorsque j’avais 15 ans.
Mon parrain collectionneur m’emmenait souvent à Drouot.
Ce lieu me fascinait.
C’est donc devenu très rapidement une évidence pour moi.

Quelles sont les circonstances qui vous ont donné l’envie de monter votre propre Maison de ventes ?
J’ai d’abord travaillé comme clerc, puis comme commissaire-priseur dans différentes Maisons de ventes.
Après un an chez Christie’s, j’ai passé 7 ans chez Versailles Enchères où j’ai beaucoup appris auprès de Maître Perrin.
J’étais premier clerc.
J’ai par la suite intégré Europ Auction en tant que commissaire-priseur, où j’ai rencontré Laudine de Pas.
Nous avons vite réalisé que nous partagions la même vision du métier et du marché.
On dit souvent qu’il y a des cycles de 10 ans dans la vie, créer notre propre Maison de ventes constituait l’étape suivante logique.

Que préférez-vous dans votre profession ?
C’est tout d’abord un milieu de personnes atypiques qui sont passionnantes à rencontrer.
La découverte de l’objet est également très intéressante.
On ne sait jamais ce que l’on va trouver, il y a un côté « Chasse aux trésors ».
Il m’est arrivé de tomber en inventaire sur des objets uniques.
J’espère que cela m’arrivera à présent que j’ai ma Maison de ventes.

Comment trouvez-vous votre marchandise ?
Nous trouvons notre marchandise par nos réseaux personnels, ainsi que  par les réseaux sociaux.
Linkedin nous a apporté, par exemple, beaucoup de lots pour notre prochaine vente.
Nous avons aussi envie de faire différemment des autres, notamment en ce qui concerne les relations  commerciales avec nos clients :
Pour nos clients acheteurs, nous procéderons par une politique de marketing plus agressive.
Pour nos clients vendeurs, ils seront réglés sous 48 heures à compter de la réception du paiement de l’acheteur.

Quel sera le thème de votre première vente ?
Une de nos premières ventes sera intitulée « Génération 80 ».
C’est une époque qui a été beaucoup décriée alors que c’est une période très riche.
Cette vente multi-thèmes proposera des jouets, des flippers, des affiches publicitaires (Nesquik, Ticket chic Ticket choc), de la mode, des bijoux d’artistes ainsi que beaucoup d’objets autour des Dessins animés.

Est-ce votre spécialité ?
Nous n’aurons pas vraiment de spécialités mais nous avons envie de faire des ventes atypiques.
Ainsi, notre vente du 23 novembre sera dédiée à une collection de vinyles dont les pochettes ont été dessinées par de grands artistes tels que Warhol, Basquiat
C’est un thème nouveau qui sera proposé pour la première fois en vente publique.
Il y aura environ 500 lots.

Pour quelles raisons avez-vous choisi de publier vos ventes sur www.auction.fr ?
Auction.fr est un support incontournable.

Pour finir, vous avez été le premier commissaire-priseur à vendre à Londres en 2011, vous venez de monter votre propre Maison de ventes, avez-vous d’autres défis ?
Notre prochain défi à court terme est notre vente du 7 décembre.
Il y aura 1000 lots de Bandes dessinées, produits dérivés et planches originales. Je pense que c’est un record pour une vente spécialisée.

Etes-vous plutôt Mac, PC ou carnet Moleskine ?
Personnellement et au bureau nous sommes, mon associée et moi des adeptes du Mac, à la limite des geeks ! En revanche, j’ai toujours un carnet de Moleskine dans mon sac ou dans ma poche pour noter toute sorte d’idée qui pourrait me passer par la tête.

Quel téléphone utilisez-vous ?
Je vous ai dit que nous étions Mac Adeptes !….

Quel est le site internet sur lequel vous aimez flâner ?
J’apprécie beaucoup Twitter mais je m’y mets a peine, c’est très riche et passionnant ! Pouvoir échanger des idées sur tout ou n’importe quoi, faire part de ses humeurs ! J’aime assez ! J’ai même créé un compte ou nous faisons part de nos impressions sur le marché de l’art et nous faisons aussi un peu de promo !