Actualités

Cabinet d’expertises Odile et Jean-Paul Pinon

Façade de la boutique de Jean-Paul Pinon
Fresque de François Pagé

Pouvez-vous nous décrire votre parcours ?
Jean-Paul Pinon : Passionné de philatélie depuis l’âge de 11 ans je n’avais qu’un désir faire de ma passion mon métier.
J’ai créé notre entreprise le 1er mars 1970 à l’âge de 18 ans.
J’ai commencé par le négoce, vente par correspondance et magasin en ville à Tours, en Timbres – Monnaies – Cartes Postales.
Une affaire prospère qui compta jusqu’à 7 collaborateurs.
En 1970 s’est jointe à moi Odile, mon épouse et depuis 2005 notre fille cadette Charlotte fait partie de l’équipe.

Comment devient-on expert ?
Nous sommes devenus experts, grâce à une solide formation de terrain, entourés de collectionneurs et autres marchands de cette belle époque de la brocante.
Depuis les années 80 nous avons plus ou moins délaissé le négoce pour, fort de la connaissance et l’expérience acquise, nous consacrer à l’expertise.
Nous travaillons principalement pour les commissaires-priseurs mais également pour les assurances.
Nous avons actuellement et depuis de très nombreuses années plusieurs ventes par mois et réalisons environ 1000 expertises/mois.
Jean-Paul Pinon spécialités : Timbres – Monnaies – Vieux Papiers
Odile Pinon spécialités :
Linge Ancien – Appareils photo- Minéralogie.

Quel est votre rôle ?
L’expert doit garantir l’authenticité de l’objet, le décrire avec ses éventuels défauts, et lui donner une valeur de marché correcte afin d’assurer un juste équilibre entre l’acheteur et le vendeur.
Ne l’oublions pas il les représente tous les deux : ce doit être l’arbitre de la transaction qui assure la satisfaction de tous.
A partir de là, il satisfait également le commissaire-priseur, à qui il peut assurer la vente au meilleur prix et tranquillité d’esprit.
Un « bon expert » est celui aussi qui, par la régularité de son travail, va « remplir la salle » en apportant son fichier de vendeurs et d’acheteurs.

Lors d’une expertise avez-vous fait des découvertes inattendues ?
En 43 ans d’activité j’ai de nombreux souvenirs de raretés trouvées au fond du grenier bien sûr, c’est la vie normale du professionnel de l’objet qui découvre ou redécouvre des raretés oubliées du temps, mais mes plus grands souvenirs du métier ne sont pas ceux-là.
Mes meilleurs moments ont été la fréquentation de gens modestes chez qui nous avons découvert avec le commissaire-priseur, des objets couteux ; et auxquels nous apportions un vrai service financier et une amélioration de vie.
Je me souviens par exemple de cette grand-mère auvergnate qui avait retrouvé « un tas de papiers » au fond du placard… 300 000 euros d’affiches 1900 ! Et je pense souvent avec émotion à ses larmes de joie et à ses 4 (quatre en auvergne) « grosses bises » en fin de vente pour me remercier…. et 4 bises à moi seul, le « CP » en fut jaloux !

De nombreuses Maisons de ventes, qui font appel à vos services, publient leur catalogue sur www.auction.fr, que vous apporte notre site ?
J’en suis ravi ainsi que les commissaires-priseurs avec lesquels je collabore.
J’aime son amélioration depuis 2 ans. C’est un site très complémentaire de son concurrent, un site qui valorise nos ventes en particulier par son apport de clientèle étrangère (sans doute grâce à la traduction anglaise des textes et non pas des seuls titres) et par ses nombreux collectionneurs à très haut pouvoir d’achat (et ceci est flagrant sur les ordres d’achats).

 

Odile et Jean paul Pinon
Cabinet d’expertises
64 rue Michelet
37000  Tours
02 47 05 72 39
www.pinoncollections.com